PUDC

Programme d’urgence de développement communautaire

Accueil / Réalisations / Appui à la transformation agricole

La mise en œuvre de la composante est une contribution à la transformation structurelle du secteur agricole qui vise la croissance inclusive à travers l’appui à l’émergence d’entreprises rurales pour porter le développement endogène durable.

Il s’agit de combiner la promotion de chaînes de valeur agricoles au sens large du terme et l’entreprenariat agricole créateur d’emplois.

En carte

Équipements

Chaîne de valeur agricole

En chiffres

Périmètres agricoles

La première phase du programme a mis en place 14 717 sociétés coopératives pour mettre en valeur 147 périmètres à vocation agricole et fourragère de 5 ha en moyenne dans différentes zones du pays, pour un total de 735 ha exploitables avec une « maîtrise de l’eau ». La seconde phase poursuit ces appuis en dotant les sociétés coopératives d’infrastructures et d’équipements aptes à contribuer à la mise en valeur de manière intensive des périmètres à vocation agricole et fourragère.

Chaîne de valeur lait

La première phase a assuré la promotion de la collecte, du stockage et de la commercialisation du lait dans la zone agro-sylvo-pastorale. Des périmètres sont aménagés en vue de promouvoir la production de fourrage afin de lever la contrainte liée à l’alimentation animale en saison sèche.

Parallèlement, trois sociétés coopératives de collecte de lait ont été mises en place dans le département de Linguère.

Il s’agira, au cours de la seconde phase de doter les sociétés coopératives d’infrastructures et d’équipements en vue d’améliorer la collecte, le conditionnement et le stockage du lait avant sa livraison aux clients potentiels.

Trois centres de collecte de lait appartenant à des structures coopératives sont mis en opération.

Plateformes de services

Pendant la première phase du programme, 3 401 équipement de transformation post-récolte ont été déployés. Près de 3 600 opérateurs ont été formés à l’utilisation des équipements et aux premières opérations d’entretien.

La seconde phase assure la promotion de plateformes de services. À partir des résultats de diagnostics, des plans d’affaires élaborés et de la cartographie des besoins et des services attendus, des plateformes de services seront promus.

Elles devront permettre une offre de services professionnels de transformation post-récolte des productions locales pour les besoins de consommation des ménages ruraux ou de la satisfaction de la demande des marchés urbains.

Il est prévu de de mettre en place quatre-vingts plateformes de prestation de services dans la transformation post -récolte.

Projets à haute valeur ajoutée

Le programme contribuera à la consolidation de chaînes de valeur en mettant l’accent sur le renforcement de la complémentarité entre l’exploitation familiale et l’agro-industrie. Le programme appuiera la réalisation d’analyses permettant d’identifier et de diagnostiquer différentes chaînes à haute valeur ajoutée dans l’agriculture et l’élevage.

Les résultats de ces analyses feront l’objet d’une campagne promotionnelle à travers les médias pour susciter des initiatives.

Haut de page