PUDC

Programme d’urgence de développement communautaire

Accueil / Actualités / Actualités du programme / Piste, forage et réseau électrique dans la région de Thiès

Le ministre de l’Equité sociale et territoriale, Mansour Faye, a lancé jeudi les travaux d’une piste de production de 7 km, à Notto Gouye Diama, d’un forage à Keur Mbir Ndao et a procédé à la mise en service de l’électricité dans deux villages de la commune de Fandène.

15 février 2020

Lors d’une tournée dans les départements de Tivaouane et Thiès, Mansour Faye a lancé officiellement les travaux du tronçon Notto-Keur Mallal-Keur Omar, de 7 km, financé par la Banque islamique de développement (BID), pour un montant de 749,464 millions de francs CFA.

Cette piste de production permettra d’évacuer les légumes produits dans cette partie de la zone des Niayes, en désenclavant dans le même moment, huit villages de la commune de Notto Gouye Diama qu’elle traversera. Ce qui devra impacter la vie de près de 5 000 personnes dans le département de Tivaouane.

A Keur Mbir Ndao, toujours dans la commune de Notto, le ministre de l’Equité sociale et territoriale a lancé les travaux d’un forage devant coûter de 180 millions de francs CFA sur financement du Budget consolidé d’investissement (BCI).

En plus d’un forage et d’un réservoir d’une capacité de 150 mètres-cube, l’entreprise CSE compte y réaliser un réseau d’adduction d’eau. Le tout devra être livré ‘’dans trois mois’’, soit avant l’hivernage, selon Mansour Faye.

Cette infrastructure hydraulique matérialise, selon le ministre, une promesse du chef de l’Etat Macky Sall aux populations de Keur Mbir Ndao, qui lui avaient soumis, alors qu’il était de passage, l’approvisionnement en eau, comme étant leur unique doléance.

Ce forage devra fournir de l’eau à 11 villages des communes de Notto et Mont Rolland, pour une population estimée à 15.000 personnes.

Dans le département de Thiès, Mansour Faye a mis en service le réseau d’éclairage public réalisé par le PUDC à Keur Daouda Cissé et Keur Simbara, deux villages contigus, situés dans la commune de Fandène.

"Aujourd’hui, l’électricité est en train d’envahir toute la commune", avec 25 villages électrifiés depuis 2012, s’est réjoui le maire de Fandène, son collègue directeur de cabinet du chef de l’Etat Augustin Tine, venu l’accueillir.

Il s’est dit "tout à fait satisfait" de cette électrification qui pourra aider à développer de nouveaux métiers en milieu rural et fixer les jeunes tentés par l’exode rural.

Selon Mansour Faye, près de 30 km de piste sont prévus dans la région de Thiès, dans la deuxième phase du PUDC.

Haut de page