PUDC

Programme d’urgence de développement communautaire

Accueil / Le PUDC / Cadre institutionnel et organisationnel

Le décret n° 2019-762 du 7 avril 2019 fixant composition du Gouvernement a institué la mise en place du Ministère du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale.

Ce nouveau cadre institutionnel traduit la volonté du Chef de l’Etat de mettre en cohérence un ensemble de programmes phares dédiés à un développement communautaire adossé aux principes directeurs de l’équité territoriale et de l’inclusion sociale, deux piliers incubateurs de l’émergence solidaire inscrite dans l’agenda du PSE.

Ainsi, le Ministère du Développement communautaire et de l’Équité sociale et territoriale assure la tutelle de technique :

  • du Programme d’Urgence de Développement communautaire (PUDC) ;
  • du Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires frontaliers (PUMA) ;
  • du Programme de Modernisation des Villes (PROMOVILLES) ;
  • de la Délégation générale à la Protection sociale et de la Solidarité nationale (DGPSN) ;
  • de l’Agence nationale de la Couverture Maladie universelle (ANACMU).

Comité de pilotage

Il s’agit d’un comité de pilotage unique des programmes placés sous la tutelle technique du Ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.

Il est présidé par le Ministre et a pour missions de fixer les orientations stratégiques des programmes et leurs cadres opérationnels d’intervention. Il veille également à l’efficacité et à l’efficience de la mise en œuvre des programmes.

Le comité technique

Le Comité Technique est chargé d’assister le Comité de Pilotage dans le cadre de la mise en œuvre de ses missions et est présidé par le Coordonnateur National du PUDC qui en assure le secrétariat. Ce Comité Technique a notamment pour tâches :

  • d’assurer le suivi rapproché de la mise en œuvre du PUDC ;
  • d’assurer, pour le compte du Comité de Pilotage, le suivi des actions inscrites aux différentes composantes du PUDC ;
  • d’assurer le suivi des opérations sur le terrain et d’adresser son rapport au Comité de Pilotage ;
  • d’assurer la prise en charge de toutes tâches qui lui seront confiées par le Comité de Pilotage.

Le comité de coordination technique est chargé du suivi et de la coordination technique de l’exécution des opérations et de la prise en charge de tout mandat à la demande du comité de pilotage. Il est présidé par le représentant du ministre en charge du suivi du PUDC.

Cinq sous-comités techniques sectoriels concernent les domaines suivants :

  • la construction des pistes ;
  • l’électrification ;
  • la promotion des projets d’agrégation ciblés sur des chaînes à haute valeur ajoutée dans l’agriculture et l’élevage ;
  • la réalisation de postes de santé ;
  • la réalisation de forages.

Ils ont pour mandat de veiller à promouvoir la coordination, la recherche de synergie, la complémentarité et le partage d’informations sur l’état d’exécution des activités du programme dans le secteur.

Unité de gestion du Programme

L’unité de gestion du PUDC est dirigée par un Coordinateur National nommé par décret. Il administre le programme, exécute les décisions prises par le comité de pilotage et les autorités supérieures et veille à la bonne marche du programme.

Avec une équipe de programme basée à Dakar, le coordonnateur est responsable, du suivi des activités sur le terrain, de la coordination et du contrôle des travaux

Compte tenu de l’envergure géographique du programme et des ressources financières nécessaires à la prise en charge du dispositif et dans un souci d’efficacité et d’efficience, le programme a mis en place quatre pôles régionaux d’intervention. Ils sont répartis ainsi qu’il suit :

  • Le pôle régional d’intervention Nord basé à Louga, il couvre les régions administratives de Louga, Saint- louis et Matam ;
  • Le pôle régional d’intervention Centre basé à Kaolack, il couvre les régions administratives de Kaolack, Fatick, Kaffrine, Diourbel et Thiès ;
  • Le pôle régional d’intervention Sud basé à Ziguinchor, il couvre les régions administratives de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou ;
  • Le pôle régional d’intervention Sud-est basé à Tambacounda, il couvre les régions administratives de Tambacounda et de Kédougou.

Ces bureaux relais permettent au PUDC de promouvoir la livraison de ses services dans une proximité avec les communautés bénéficiaires, les collectivités territoriales, les autorités administratives régionales, départementales et locales, les services techniques déconcentrés et autres intervenants.

Organigramme

Organigramme de l’Unité de gestion du Programme
Haut de page